C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Zorro

mercredi 1er décembre 2010 par Johanne Morin

Sainte-Marguerite, 10 décembre 2010

Bonjour à vous,

Mercredi le premier décembre 2010, nous, les élèves de Sainte-Marguerite, avons vu la magnifique pièce de théâtre Zorro à la salle Méchatigan de Sainte-Marie. Nous savons que l’auteur réel de Zorro est Johnston McCulley, mais Jean-Stéphane Roy a écrit une adaptation originale et géniale. Tous les personnages mis en scène étaient remarquablement fabuleux. Les paragraphes qui suivent vous présenteront nos critiques dans le but de vous motiver à continuer votre métier.

Maé Audet, 5e année.
J’ai observé que le décor a deux étages. Quand une personne veut parler à une autre en-bas, la personne est sur un petit balcon à côté, mais elle regarde le plancher comme si elle regardait en-bas. Je crois que le décor est ainsi parce que celui qui l’a fait ne voulait pas avoir à monter un deuxième étage, pour ne pas se compliquer la vie, mais aussi pour faire original. J’apprécie parce que ça fait très spécial de voir deux personnes sur la même scène, avec un qui regarde en-haut et l’autre en-bas.

J’observe aussi que le jeu de la comédienne Marie-Èvelyne dans le rôle de Isabelle ne fait pas aussi rire que les autres, parce qu’elle ne fait pas de blagues ou d’actions drôles. Je ne crois pas que c’est le réalisateur ou Marie-Èvelyne qui a fait ça. Je pense que c’est plutôt parce que Marie-Èvelyne n’est pas habitué de faire des pièces de théâtre destinées aux enfants. J’apprécie le rôle du personnage, mais le conseil que je donnerais serait de rajouter à la pièce des actions plus drôles, car on dirait que le personnage d’Isabella est plus naturel que les autres.

Joanie Fortier, 5e année
Je remarque la fenêtre où étaient les barreaux quand Isabella s’est fait enfermer. J’ai surtout regardé la fenêtre parce que les détails étaient précis. Je constate que la fenêtre était bien faite, mais quand vous enleviez les barreaux on vous voyait. Je crois que le décorateur a très bien fait cela. J’apprécie moyennement parce que quand vous avez enlevé les barreaux, nous vous avons vus, mais à part ça, le décor était grandiose.

J’observe le jeu de la comédienne Anne-Élizabeth Bossé dans le rôle d’Elena qui était toujours entrain de se plaindre ou de chialer après le Capitaine Monastario. Par exemple, quand elle ne réussit pas à offrir un tacos à Isabella. Je crois que le réalisateur voulait toujours faire chialer Elena pour nous faire rire et pour que la pièce soit plus amusante. J’apprécie parce que c’était du délire. Je ne tenais plus sur mon banc ! Elena était vraiment drôle avec ses petites crises.

Xavier Béland, 5e année

J’observe que Guillaume Cyr, dans le rôle de capitaine Monastario faisait beaucoup le bouffon. Par exemple, la fois qu’Isabella se cachait derrière lui, tout le public disait qu’elle était derrière lui et il l’a laissé partir. Il voulait la capturer. Je crois que l’auteur a mis le méchant bouffon pour faire rire le public et éviter les guerres pour les plus jeunes. J’apprécie parce qu’il m’a fait rire comme son intention.

Laurie Bégin, 6e année
Dans le décor j’ai remarqué tout de suite en arrivant des arches pour faire les portes. Je crois que la conceptrice des décors a fait ça dans le décor pour montrer que l’action se passait en Californie et il faisait très chaud. J’aime voir que de tous petit détails peuvent en devenir de très grands (ex : la porte). C’est original comparé aux autres spectacles. J’ai tout de suite remarqué et j’ai amé parce que ça m’a dit tout de suite que ça serait une pièce dans un pays chaud…
Océanne Morin, 5e année
J’observe aussi le jeu de la comédienne Ann-Élizabeth Bossé dans le rôle de Senorita Elna Torres qui faisait une espèce de danse très drôle et aussi quand elle bougonnait après Guillaume Cyr (Monastario), c’était vraiment dôle. J’interprète qu’elle voulait tout simplement nous faire rire et faire une danse et bougonner pour jouer son rôle comme il faut comme une professionnelle. J’apprécie beaucoup, car c’était drôle, épatant, etc. Bougonner, c’était son rôle et son rôle était bien fait.

Frédérique Pomerleau, 6e année
Je trouve que le jeu du comédien Bruno Paradis dans le rôle de Bernardo était très expressif surtout lorsqu’il faisait semblant de pleurer. On voyait dans son visage qu’il était très concentré sur son rôle ce qui nous faisait croire que Bernardo pleurait pour vrai. Si Bruno n’avait pas été aussi expressif sur son rôle, je pense que cela ne nous aurait pas fait croire qu’il pleurait pour de vrai et cela aurait mis moins de suspense dans son rôle. J’ai bien aimé que Bernardo soit expressif parce que cela m’a fait croire qu’il pleurait pour de vrai. Je pense qu’il n’y a pas seulement moi qui a pensé qu’il pleurait pour de vrai. S’il n’avait pas été si concentré, je pense que cela aurait mis moins de suspense dans cette pièce de théâtre.
Nelson Trachy, 5e année
J’observe le jeu du comédien Vincent Fafard dans le rôle de Zorro qui ne terminait pas ses mouvements lorsqu’il attaquait . Il ne mettait pas de puissance dans ses mouvements. Peut-être ne voulait-il pas se blesser. Je n’aime pas me battre sans force. Je fais du karaté et quand il faut y mettre de la force, j’en mets !
Jovan Mercier, 5e année
Au début de la pièce de théâtre¸ il y a eu le mur ou le père de Zorro sort sa tête et un seul bras, mais aussi l’épée de Zorro ou Diego .Je trouve que le mur était une bonne idée parce que ça faisait sortir l’ émotion pour Diego et Senor Vega. J’aime ça que le Senor Vega soit plus important que des décors ou matériel de scène. Encore plus vivant que la statue ou le petit minou de capitain Monastario

En conclusion, nous avons bien aimé cette pièce des plus mémorables. Si nous avions le choix de revoir cette représentation, nous y retournerions avec grand plaisir. Nous vous conseillons de publiciser davantage votre pièce afin qu’elle connaisse un jour, un succès mondial.

Élèves de l’école l’Étincelle de Sainte-Marguerite, Groupe 560



Voir en ligne : Picouille théâtre

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 552546

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives Étincelle  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2010-2011  Suivre la vie du site Groupe 560   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License