C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Fêtes de la Nouvelle-France

vendredi 7 août 2009 par Johanne Morin

Renouer avec nos racines françaises, le temps de quelques jours, est une expérience fort agréable. Cette année, le Régiment Carignan-Salière a inspiré le thème des différentes activités qui se déroulent dans les rues du Vieux-Québec. Plusieurs de nos ancêtres étaient des soldats de ce régiment et ont épousé des filles du Roy.

Ce 6 août, lors de mon passage, un exercice de feu avait été préparé. Le gouverneur invitait la populace à s’organiser pour éviter que le feu ne fasse trop de dommages dans la colonie. Tous les braves gens, bourgeoisie exceptée, ont fait défiler de nombreux seaux d’eau. L’activité a créé un grand fou rire, plusieurs confusions sot et seau donnant des situations bien drôles ! L’activité de l’épouillage sur la place public a généré elle aussi de drôles de moments.

Cet habitant était incapable d’enlever le seau coincé sur sa tête.

Ne pouvant présenter son seau pour l’exercice de feu, un habitant a pris ce sot ! Hi !

Les filles du Roy ne se laisseront pas impressionner par les démonstrations douteuses de ce galant !

Nos ancêtres, inspirés des Amérindiens, développaient des trucs incroyables pour assurer leur survie. Plusieurs métiers sont présentés sur les sites qui, malheureusement, ont été restreints à la base ville cette année. Je garde en souvenir les femmes bourgeoises qui s’adonnent à la fabrication de la dentelle... Ouf ! Quelle patience !

Pour en savoir plus.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 352 / 554538

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives Étincelle  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2009-2010  Suivre la vie du site Journal de bord 2009-2010  Suivre la vie du site Vacances d’été 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License