C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Roger Des Roches

dimanche 28 mars 2010 par frederick.roy

Bonjour cher auditeurs et auditrices,

Vous ne le savez sans doute pas, mes ces derniers temps on a fait une visioconférence avec Roger Des Roches. C’est pour cette raison que je vais vous en parler dans mes développements.Je m’appelle Frédérick. Mes développements parleront de son goût pour l’écriture, de sont origine. De plus, je vais donner quelques noms des livres qu’il a écrits.

Commençons par son goût pour l’écriture. Saviez-vous que Roger Des Roches écrit des livres et des poèmes ? Roger Des Roches a remporté 3000$ en poésie. C’est incroyable ce que Roger a fait.

Ensuite allons avec sont origine.Il publia son premier livre Marie Quatdoingts en 2002. Et en 2003 il sort un autre livre qui se nomme les idées noires d’Amélie Blanche. C’est fou comment Roger compose vite ses histoires ! En même temps, il peut jeter plus de la moitié d’une histoire qu’il a écrite et qu’il n’aime pas.

Maintenent, je vais vous nommer quelques livres de Roger. Il y a Marie Quatdoigts 1, 2, 3 et peut-être un quatrième pour bientôt ? Les fantômes bleus sont les plus malheureux etc. Je voix que Roger aime beaucoup écrire.

Ensuite, je vais vous partager des questions que nous avons posé à Roger avec les réponses. 1. Auriez-vous aimé être J-S dans les fantômes bleus sont les plus malheureux ? Il nous a dit oui, mais pas dans le livre. 2.J’ai rarement lu des romans de fantômes. Faut-il croire aux fantômes pour écrire sur eux ? Il nous a dit pas besoin d’y croire si ont veut écrire sur eux. Il a ajouté que ça faisait longtemps qu’il voulait écire sur eux. 3.Comment avez-vous trouvé les noms des personnages ? Il a voulu trouver des noms d’enfants. 4.Je trouve difficile d’écrire des histoires. Comment faire pour aimer un peu plus cela. 5. Pourquoi écire votre nom de famille en deux mots ? Il nous a dit c’est la façon de ses ancêtres de l’écrire comme-cela. Et la dernière des questions D’ou vous est venus l’idée que les fantômes bleus puissent être malheureux ? Il nous a dit parce qu’il s’est mis à la place du fantôme bleu dans le bocal. Alors, le titre est devenu : Les fantômes bleus sont les plus malheureux. C’était la fin de mes développements.

Malheureusement, c’est la fin de ma chronique. J’espère que maintenent vous le connaisez. C’était Frédérick Roy-Forgues en cinquième année qui vous souhaite une bonne journée à l’école Étincelle.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 93 / 554461

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site RESSOURCES  Suivre la vie du site Coffre à outils  Suivre la vie du site Outils d’écriture et de lecture  Suivre la vie du site Copains de lecture  Suivre la vie du site Projets de lecture   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License