C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Claudia Lessard une femme au grand coeur ♥♥♥

samedi 24 avril 2010 par Laura

Madame Claudia Lessard est venue à notre rencontre le 13 avril pour nous parler de la dépendance et nous en avons profité pour lui poser quelques questions à propos de son petit séjour pas très reposant en Haïti. Elle nous en a dit tellement que je ne pourrais pas tout vous dire aujourd’hui, mais je vais vous faire part de ce qui m’a le plus attirée dans tout l’interview, comme son arrivée en Haïti, son travail dans ce pays détruit et les soins donnés aux gens.

Tout d’abord, madame Claudia Lessard est arrivée en Haïti avec les premiers secours. Elle nous a dit qu’elle était en très bonne sécurité, même si la plupart des bâtisses étaient détruites. Aussi, Claudia nous a révélé qu’elle ne dormait que 2 ou 3 heures par nuit. Durant la nuit, il arrivait parfois de sentir des secousses, mais cela ne durait pas très longtemps. Elle a aussi dit, que parfois, elle dormait sur le toit pour ne pas se faire écraser si jamais les secousses étaient plus graves. Avant son arrivée, les Haïtiens s’entraidaient pendant 5 à 6 jours. Puis, au sixième jour, le comité international des premiers secours est arrivé pour donner encore plus de soins au Haïtien dans le besoin.

Ensuite, madame Lessard nous a dit que ce n’était pas facile de travailler dans un pays détruit. Parfois, il arrivait que la pluie et la foudre s’abattent sur Haïti, ce qui n’aidait pas beaucoup. En plus, certaines personnes étaient atteintes d’un trauma, car ils ne revenaient toujours pas de ce qui s’était passé dans leur pays. Aussi, la plupart des gens qui ont été victime du tremblement de terre, ont perdu leur maison, donc il y avait beaucoup de gens qui volaient dans des épiceries et dans des endroits où ils pouvaient encore trouver de quoi manger.

Puis, de nombreux soins étaient donnés aux gens et ce, même s’ils n’avaient pas été blessés par le tremblement de terre. Même des psychologues haïtiens étaient sur place et c’est eux qui s’occupaient principalement des patients. Aussi, chaque habitant qui était victime ou blessé par le tremblement de terre savait tout ce qu’il y avait comme organisation. Vu que tout était gratuit, un père et son fils de trois ans en ont profité pour y aller, car le fils était aveugle, mais pas à cause des débris du tremblement de terre,mais parce que dans sa vie, il n’avait presque ou jamais mangé de fruits et légumes qui renforçait sa vue.

Pour conclure, j’espère que maintenant, vous en savez davantage sur les soins que madame Claudia Lessard a apporté aux habitants d’Haïti. C’est sûr qu’il y a plusieurs informations que je n’ai pas pu vous dire, mais si vous voulez en savoir plus, vous pouvez toujours m’écrire sur mon scol au lboutin70@scol.qc.ca , car il y a énormément d’informations qui pourraient vous intéresser. Aussi, vous pouvez écouter l’émission du mardi 13 avril pour plus d’informations.

Laura Boutin 6e année☠»


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 281 / 554373

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives Étincelle  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2009-2010  Suivre la vie du site Classes de l’Étincelle 2009-2010  Suivre la vie du site Groupe 560  Suivre la vie du site Textes des élèves   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License