C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Festival international de cinéma jeunesse de Rimouski

samedi 2 octobre 2010

Sabrina Pelletier et Myriam St-Hilaire ont représenté fièrement l’école l’Étincelle lors du festival les 2 et 3 octobre 2010. Le film d’animation réalisé en 2009 La légende de la Grande Tortue a été sélectionné dans la catégorie : Cinéastes en herbe Télé-Québec.

Dans la catégorie NOS PETITES RELÈVES :

- Papillons d’espoir par l’École des Prés-Verts, St-Jean-sur-Richelieu

- Le cirque catastrophe par Collège Mont Sacré-Coeur, Grande Baie

- Non à l’intimidation par l’École des Prés-Verts, St-Jeau-sur-Richelieu

- Les maux des mots par l’École des Sources St Anaclet

- L’Épicerie par le Cégep de Rivière-du-Loup

- Collarium par École Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, Montréal

- Deux princesses pour un plombier par Mont Sacré-Coeur, Granby

- Danger toxique par l’École des Prés-Verts, St-Jean-sur-Richelieu

- Chien inconnu l’École des Prés-Verts, St-Jean-sur-Richelieu

- Trahision par l’École Notre-Dame-du Perpétuel-Secours, Montréal

- La légende de la Grande Tortue par l’École l’ÉTincelle, Ste-Marguerite

DES COUPS DE COEUR

Après avoir visionné ces films, Myriam hésite entre Le cirque catastrophe, Colarium et Trahison. Le permier fait en pâte à modeler était drôle et mettait en vedette le magicien Vladimir, un phoque et lion. Le second avait de l’action et racontait l’histoire d’un garçon qui trouve un livre dans lequel il y avait un collier et d’où est sortie une main. Ce collier donnait des pouvoirs magiques. Finalement, un lugubre personnage a fait disparaître les jeunes qui étaient en possession du collier. Trahison ressemblait à un téléroman qui nous faisait comprendre que dans la vie de tous les jours la trahison n’est pas nécessaire car elle fait de la peine. Coup de coeur : Colarium.

Johanne aussi a craqué pour Colarium et Le cirque catastrophe. Puisqu’il faut choisir, elle opte pour La légende de la grande tortue ! Peut-elle vraiment choisir un autre film ? Elle donne tout de même son coup de coeur au Cirque Catastrophe.

Sabrina a également aimé Le Crique catastrophe. Elle a constaté que la production de ce genre de film d’animation n’est pas facile.Manipuler de la pâte à modeler est difficile. Elle se souvient que la Légende de la grande tortue a demandé beaucoup de travail et de patience.

Dans la catégorie des plus vieux, le choix est difficile parce qu’ils étaient tous bons. Myriam ne se prononce pas ; elle est incapable de choisir lequel est le meilleur. Johanne sera raisonnable et accepte de faire le choix de eeeeee... Béa parce que l’actrice principale a réussi à faire passer de grandes émotions sur un sujet pas facile. De plus, le montage et les prises de vue étaient de grande qualité. Sabrina choisit aussi Béa. Elle trouve que ce film a un aspect réel. La présence à l’écran de Béa était authentique.

UNE BELLE EXPÉRIENCE

Myriam aime bien découvrir la ville de Rimouski en marchant. Elle a peut-être vidé les réserves de fruits et légumes de Rimouski, mais elle a laissé la viande à Johanne et Sabrina. Elle rapporte un beau souvenir qui la gardera au chaud tout l’hiver... Elle espère que le Carrousel continuera à inviter des jeunes à son festival parce que l’expérience lui a permis de découvrir d’autres jeunes qui aiment assez le monde du cinéma pour produire des films.

Sabrina a apprécié la variété de la programmation. Pouvoir voir plusieurs petits films de courte durée, faits par des élèves du primaire, du secondaire ou du collégial lui a permis d’évaluer le niveau de créativité. Elle constate que l’émotion n’est pas toujours facile à faire passer à l’écran et que ça prend du talent et de l’expérience pour y arriver. Sabrina a bien aimé se faire prendre en photo à 70 reprises pour que Johanne fasse un film que vous pouvez regarder ici.

Johanne a bien aimé voir tous ces films sortis de l’imaginaire d’élèves qui ont su habilement partager leurs énergies entre le tournage et le montage à l’ordinateur. L’ordinateur devient alors un excellent outil de travail au service de la créativité. L’organisation du festival sait faire les choses. Nous nous sentons accompagnés avec le sourire. Merci ! Elle a également apprécié voir arriver les marathoniens. Plus de 40 kilomètres avec un vent du fleuve dans la figure et un froid de 8c ce n’est pas facile. Le faire en moins de 3h, c’est un réel exploit ! Bravo aux courageux coureurs !

ET LES GAGNANTS SONT...

Annonce des gagnants GALA CAMERIO dimanche 3 octobre 2010

Une limousine a tansporté les membres du jury jusqù’à la salle du Gala. Ce jury était composé de 17 jeunes venant de divers pays (Australie, France, Inde, États-Unis, etc.) Il y avait plusieurs catégories. Nous étions dans la catégorie Cinéastes en herbe Télé-Québec primaire. Le jury a donné deux mentions et un grand prix. Avec joie, l’animateur a désigné notre film comme gagnant. Nous sommes montées nerveusement sur la scène et nous avons reçu notre prix : 200$.

Un grand merci aux organisateurs de ce festival. Nous avons été bien accueillies et c’est certain, nous reviendons un jour ! Un merci spécial également à mesdames Solange Racine et Sylvie Boutin de la CSBE qui ont rendu possible notre participation.

Sabrina Pelletier, Myriam St-Hilaire et Johanne Morin
Octobre 2010

Voir en ligne : Voir notre film

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 397 / 554373

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’Étincelle brille !  Suivre la vie du site L’Étincelle se distingue  Suivre la vie du site Prix et reconnaissances   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License