C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Lancement RQEEE, 6 avril 2011

samedi 9 avril 2011 par Johanne Morin

7 AVRIL 2011 : Édition Beauce.com
L’école l’Étincelle est maintenant membre d’un grand réseau

Par Mélanie Létourneau ce 7 avril 2011 à 06h38
Crédit photo : Mélanie Létourneau
Laurie Bégin et Claude Ruel du RQEEE.

C’est avec fierté que les élèves de l’école l’Étincelle de Sainte-Marguerite ont procédé ce mercredi 6 avril à l’annonce officielle de son association au Réseau québécois des écoles entrepreneuriales en environnementales (RQEEE). Ce réseau qui regroupe plus de 80 écoles sur tout le territoire québécois vise, entre autres, à améliorer la culture entrepreneuriale chez les jeunes.

Des projets qui se démarquent

Ainsi, les divers projets de l’école l’Étincelle tels que Écolocorde Jeune-Coop, Radio-Étincelle, Géocaching, Pop-Santé, Promesses de citrouilles, Écolomousse ainsi que le tout nouveau club de ski de fond, pourront profiter d’un indéniable soutien entrepreneurial. Né en 2006, le projet ÉcoloCorde Jeune-Coop est une micro-entreprise verte qui utilise des tubulures usagées d’érablière pour fabriquer des cordes à danser. Mise sur pied en 2001 pour répondre au désir de parfaire les compétences du renouveau pédagogique, Radio Étincelle, après dix ans sur les ondes FM ainsi que sur Internet, enregistre deux émissions par jour. Quant à elle, Écolomousse est une mini-entreprise de coussins de lecture et de gros poufs conçus à l’aide de styromousse déchiqueté par les élèves. Un petit jardin expérimental du nom de Promesse de citrouilles donne l’occasion aux élèves d’étudier l’effet du compostage sur la récolte de citrouilles. Depuis novembre dernier, et ce, sur une base participative, une quinzaine d’élèves de 3e à 6e année s’entraînent dans la cour de leur école pour développer leurs habiletés en ski de fond. Il s’agit du seul club de ski junior de la Beauce. Les jeunes athlètes ont pris part à diverses compétitions et une formule coopérative a été adoptée pour le club qui devrait obtenir son accréditation incessamment. Finalement, un passe-temps qui trouve de nombreux adeptes partout dans le monde, soit le Géocaching, fut mis en place par des élèves de l’école l’Étincelle. L es élèves ont préparé une méga chasse aux trésors composée de six caches permettant à des touristes de visiter la municipalité de Sainte-Marguerite et d’en apprendre un peu plus sur ses aspects touristiques.

Afin de les féliciter pour leur association officielle au Réseau québécois des écoles entrepreneuriales et environnementales, la jeune présidente du conseil d’administration et élève de l’école l’Étincelle, Laurie Bégin, a reçu la plaque-reconnaissance comme école-membre du Réseau.

Depuis les dernières années, l’école l’Étincelle de Sainte-Marguerite a reçu bon nombre de distinctions, dont des honneurs lors du concours des Coopératives de Développement Régional CDR qui avait lieu au Château Frontenac à Québec ; la reconnaissance du CLD de La Nouvelle-Beauce pour Écolocorde remportant le prix de la catégorie primaire du concours de la fondation en entrepreneuriat et Phénix de l’environnement en 2007, pour ne nommer que celles-ci.

Pour suivre le quotidien de l’école l’Étincelle, rendez-vous sur leur site au http://etincelle.csbe.qc.ca.

école l’Étincelle, Sainte-Marguerite, Réseau québécois des écoles entrepreneuriales en environnementales
*********************************************

Voir en ligne : Édition Beauce

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 327 / 554373

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos projets  Suivre la vie du site Jeune-Coop   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License