C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Colloque RQEEE 2012

samedi 5 mai 2012 par kelly-ann.dumont, Philip Higgs, roxanne.morin

À Lévis, les 3 et 4 mai 2012, avait lieu le colloque du RQEEE. Philip, Kelly-Ane et Roxanne ont fièrement représenté l’Étincelle.

LE COLLOQUE SELON PHILIP HIGGS, 9 ANS

Bonjour,

Jeudi le 3 mai et vendredi le 4 mai, je suis allé au colloque RQEEE. Il y avait moi Philip Higgs, Kelly-ann Dumont et Roxanne Morin. Arrivés au centre des congrès, on a apporté nos bagages dans le Centre des congrès de Lévis. Un peu plus tard, on a présenté notre kiosque et la machine à maïs soufflé était la chose la plus populaire d’après moi.

Je présente le kiosque.

Le jeudi soir la nourriture n’était pas vraiment bonne, car il y avait des pâtes chaudes avec des champignons et avec de la sauce vraiment pas bonne. Heureusement, les autres choses étaient bonnes ce soir-là. Vers 20h jeudi, on est parti à l’école Pointe de Lévis pour dormir . Quand on est arrivé à l’école, on a fait notre lit et après je suis allé jouer dans le gymnase. Dans le gymnase, je m’ amusais à botter un ballon au plafond et tout à coup il est resté pris au plafond. Après je suis aller me coucher.

Je n’aime pas vraiment les nouilles chaudes !

Je me suis réveillé à 5h00. Vers 6h00, je suis allé dans le gymnase jouer avec un autre ballon et il est encore resté pris au plafond. Après que j’ai botter le ballon au plafond, Kelly-Ann et Roxanne sont arrivés au gymnase . On a commencé à se faire des passes avec un ballon et après on a commencé à se botter le ballon chacun notre tour et j’ai botté pour une troisième fois le ballon sur le plafond qui est resté pris. Après on a déjeuné et après on est reparti au centre des congres de Lévis.

Oups ! Le ballon est resté au plafond !

En arrivant au Centre des Congrès, on a regardé des projet de d’autres écoles et après nous on a présenté nos projets et les gens ont bien écouté. Après, on a dîné et la nourriture était très bonne. Finalement, on est parti aux chûtes de Charny où nos parents nous attendaient Merci pour ce colloque !

Notre atelier sur le développement durable et le maïs

LE COLLOQUE SELON ROXANNE MORIN, 12 ANS

WOW !!!
Le colloque quelle expérience ! J’ai adoré faire ce projet et c’est donc pour cette raison, que je vous écris ce texte.

Commençons par l’heure du coucher parce que moi et les autres avons bien aimé vivre cette expérience .Donc, lorsque nous sommes arrivés là-bas, moi et Kelly-Ann avons tout de suite eu trois amies:Le chat qui ronronnait alias Naomie, Alyson la fille qui aime s’amuser et Justine la fille cool , mais normale.J’ai aimé le déroulement de la soirée, mais en tout, moi et Kelly-Ann n’avons dormi que 5 heures...

Des nouveaux amis.

En outre, il y a eu dans l’école Nouvelle-Cadie une gang qui faisait de l’improvisation. Ils étaient vraiment vraiment très bons !!!Ils m’ont donné le goût d’en faire à l’école. Maintenant, nous en faisons dans la classe et tout le monde adore ça ! Comme vous pouvez l’imaginer, nous avons eu notre kiosque qui était un des plus populaires à cause du fait que nous avions notre machine à pop corn. Une seule chose : nous n’avons pas penser au dégâts que les personnes pouvaient faire, donc les résultats après que les personnes eurent quitté la salle étaient... du pop corn un peu, beaucoup, partout !

De l’impro que nous faisons à l’école nous aussi maintenant.

Nous avons également vu le kiosque de Sara qui consistait à tourner une roue répondre à une question pour ensuite, avoir un stylo ou un bon chocolat. Jacinthe du CDRQA était elle aussi présente, mais avait son propre kiosque. J’ai bien aimé les voir et cela nous a donné la chance de leur remettre notre CD de l’émission de radio que nous avions faite en avril. Toutes ces rencontres pour un seul vendredi... c’est ça le réseau !

Sarah et Jacinthe

Ah oui !!! Vous avez peut-être entendu parler d’une joute oratoire avec une merveilleuse, une extraordinaire représentante de l’école l’Étincelle... Bien c’était bien moi, Roxanne ! Malheureusement, je n’ai pas gagné. La cause : il y avait deux rangés d’auditeurs pour un seul représentant , mais de notre côté il n’y avait que 3 personnes dont : Johanne, Phlip et Kelly-Ann. Mais bon, je me suis bien amusée et c’est ce qui compte.

Je vous ai dit qu’en plus de notre kiosque nous avons eu un atelier. Bien oui et c’est nous les chanceux qui vous ont représentés. J’ai aimé pouvoir voir toutes les personnes qui nous regardaient et appréciaient tout ce que nous faisions. Je vous souhaite qu’un jour, vous aussi puissiez vivre cette belle expérience, car c’est vraiment unique de pouvoir vivre une telle "émotion".

Bien des émotions pour présenter un atelier.

Sur ce, je vous laisse avec un remerciement spécial aux organisateurs de ce colloque.Bref je vous remercie de nous avoir créé ce colloque pour nous laisser la chance de partager notre savoir faire, mais aussi je vous remercie de nous avoir aidé tout le long du colloque (je remercie également l’aide des personnes au chandail bleu qu’on appelle petit lar).

Roxanne

**********************************
LE COLLOQUE SELON KELLY-ANN DUMONT, 11 ANS

Lors de notre arrivée au dortoir, nous avons remarqué que les filles et les gars dormaient séparément. Nous avons donc dû se séparer de Philip. Il ne restait plus que moi et Roxanne. Nous avons commencé à se préparer pour la nuit avant de faire certaines activités. Quatre filles sont venues nous voir. Elles voulaient être notre amies. Il y avait Naomie aussi surnommée : le chat, Allyson, Justine et Valérie. Nous nous sommes présentées. Nous surnommions Naomie le chat, car lors de notre rencontre, elle nous a précisé, qu’elle ronronnait ! Nous l’avons donc surnommé le chat ! Par la suite, nous nous sommes installées et avons commencé à s’amuser. Nous nous sommes promenées dans l’école. Roxanne et Allyson s’amusaient à nous faire des sauts ! Après toute ça, nous sommes allés se coucher. Le lendemain matin, nous sommes allés chercher Philip dans son dortoir pour déjeuner. Après, nous sommes allés jouer au gymnase et nous sommes partis au Centre des Congrès.

Animateurs :

Au centre des congrès, il y avait des animateurs de l’âge à moi et Roxanne. Ils étaient en 6e année. Il y avait un gars et une fille. Ils se nommaient Laurent et Rosalie. Ils étaient vraiment bons ! Nous sommes allés les voir, car nous avons eu l’idée de les interviewer à Radio-Étincelle. Johanne est allée rencontrer leur professeure et moi et Roxanne sommes allées voir Laurent et Rosalie. Notre projet avait l’air de les intéresser. Leur professeure a accepté notre idée. Alors, nous allons bientôt faire une visioconférence. Nous allons enregistrer la visio et nous allons la diffuser à Radio-Étincelle.

Félicitations :

Suite à notre atelier, il était maintenant l’heure du banquet. Moi et Roxanne sommes allées nous servir, comme tout le monde. Un monsieur qui était à notre atelier est venu nous voir. Il nous a félicités pour notre beau travail. Il nous a aussi dit que nous étions très à l’aise pour parler devant tant de personnes et que c’était rare, aujourd’hui. Nous sommes restées figées. Je crois que nous nous étions pas rendu compte du talent que nous avions. Après il y avait le dessert. Une madame est aussitôt venue nous voir pour nous féliciter pour notre beau travail et pour nous dire que nous avions très bien fait ça.

Mur :

Dans les salles, il y a des murs qui se glissent. Nous avons trouvé ces murs très pratique, car si tu as besoin de deux salles, tu glisses le mur ou bien si tu as besoin d’une plus grande salle, tu glisses le mur. Puisque Roxanne avait aussi assisté au colloque, il y a 2 ans, elle nous a dit qu’elle se rappelait de ces murs et qu’il y avait quelque chose qui l’avait marqué. Elle s’est mise à nous raconter son histoire qui était : il y a deux ans, il y avait deux garçons qui se tirait les murs de la salle, bout à bout. Chose à ne pas faire…

Cube énergie :

Après chaque atelier, nous avions droit à une petite pause santé. Il y avait un buffet de fruits. Une madame de l’organisation est venue nous voir pour nous préciser qu’à l’extérieur, nous amassions les cubes pour le défi Pierre Lavoie. Nous marchions en tout 15 minutes. Certaine personnes couraient, mais nous, nous marchions... Elle multipliait le nombres de têtes par le nombres de cubes.

Retour à la maison et nouvelle langue :

Au retour, moi et Roxanne avions le goût de parler, SEUL ! Nous avons donc demandé à Johanne et Philip s’ils parlaient le jargon. Ils ne parlaient pas cette langue, donc nous nous sommes mis à se parler. Johanne et Philip trouvaient ça bien drôle. Ils pensaient que nous disions n’importe quoi et que cette langue n’existait pas ! Ils nous faisait répéter.. J’ai donc allumé qu’il nous faisaient répéter pour comprendre le jargon, alors nous ne pourrions plus se parler ! Nous avons alors continuer notre conversation. Et ils n’ont jamais pu nous comprendre...

J’ai vraiment de la chance d’avoir vécu cette expérience et je remercie RQEEE.

Kelly-Ann


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 326 / 554277

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos projets  Suivre la vie du site Jeune-Coop  Suivre la vie du site Événements et activités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License