C’est arrivé à l’école l’Étincelle

Notre langue est précieuse...

dimanche 23 décembre 2007 par Johanne Morin

Notre hiver est commencé en dragon comme le démontre cette photographie de l’entrée d’un golf de notre région qui porte le nom La Tempête...


L’hexagone qui porte le mot Arrêt contrairement au vôtre qui porte le mot Stop me permet de vous expliquer une réalité que nous devons vivre quotidiennement ici, au Québec. La langue représente un combat qui remonte à la conquête de 1760. À ce moment-là, nous sommes devenus une colonie anglaise. À partir de cette année, les colons n’arrivaient plus de la France, mais d’Angleterre et se sont installés à l’ouest du Québec. Le Canada est aujourd’hui un pays possédant deux langues officielles. Le Québec, la seule province francophone en Amérique, est un peu comme La Gaule d’Obélix et doit protéger sa culture. Ainsi, il existe des lois touchant l’apprentissage de la langue et l’affichage unilingue. Sans ces lois, il faut parier que notre culture francophone s’éteindrait devant la majorité anglophone. Notre position est particulièrement intéressante : moitié européenne de par nos origines et moitié américaine de par nos modes de vie. Notre arrêt est donc un signe de ce moment d’hisoire même si parfois, nous parlons également de stop !

Si l’accent québécois vous intéresse, je vous suggère d’aller lire cet article de journal.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 243 / 554429

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives Étincelle  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2007-2008  Suivre la vie du site Articles 2007-2008  Suivre la vie du site Au quotidien  Suivre la vie du site Fontcouverte   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License