C’est arrivé à l’école l’Étincelle

2e article d’Isabelle Mathieu, Le Soleil

mardi 29 janvier 2008

À la suite de notre participation au concours Héros méconnu, le journal Le Soleil s’est intéressé à notre projet Les Pionniers du Nouveau monde. Merci à Isabelle de permettre la diffusion de nos compétences.

Monsieur Villeneuve, photographe, prend soin de choisir le meilleur cadrage pour la photographie qui accompagnera l’article.

Le dimanche 03 février 2008

Mon ancêtre, ce héros


De gauche à droite, Kelly Laliberté-Baillargeon, Mathieu Colpron et Laurence Bégin de l’école L’Étincelle à Sainte-Marguerite de Beauce
Photo : Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Isabelle Mathieu

Le Soleil

Québec

Un aïeul qui tue Wolfe pour venger Montcalm. Un autre qui conseille le gouverneur Jean-Baptiste Colbert. Un troisième plus courageux que les frères Kirk. Les élèves de cinquième et de sixième années de l’école L’Étincelle de Sainte-Marguerite n’ont pas seulement trouvé leurs ancêtres ; ils en ont fait des héros.

Regroupés autour de la grande table, dans le fond de la classe, les élèves écoutent attentivement les histoires de « Jarrets noirs » racontées par Claude Jacques et Nicole Poulin-Ferland, membre du comité de généalogie de Sainte-Marie.

Devant les jeunes yeux sont étalés des recueils jaunis, des livres sur les grandes familles, des arbres généalogiques. Au tableau vert, une grande carte de France avec pour chacune des régions d’origine, le Poitou, la Normandie, l’Alsace, des petits drapeaux fichés au nom des Labrecque, Marcoux, Drouin.

Depuis déjà plusieurs semaines, les jeunes Beaucerons vivent un véritable « voyage dans le temps », selon l’expression de Laurence Bégin, une des plus passionnées.

Ils ont commencé par retracer le plus grand nombre possible de leurs aïeux, découvrant du coup des prénoms aussi pittoresques qu’Euphrémie, Prisque et Phydime !

Leur professeure Johanne Morin s’est ensuite chargée des recherches plus pointues sur des banques de données de généalogie. Elle a pu trouver, pour chacun des enfants, le premier ancêtre à avoir foulé le sol de la Nouvelle-France.

Grâce à des recherches sur Internet et dans les registres de mariage, les élèves ont recueilli assez d’information pour bâtir une légende mettant en vedette leur aïeul et un personnage célèbre des débuts de la colonie.

Renée Ferland-Bilodeau n’a pas fait les choses à moitié ; son ancêtre Jacques Billaudeau, valeureux soldat, a vu le marquis de Montcalm mourir dans ses bras. Fou de rage, il part tuer le général Wolfe. Vêtu comme un ours, il doit ensuite traverser le fleuve à la nage pour aller rescaper sa fiancée, enlevée par les Anglais !

Bernard Laisné, dit Laliberté, était tout aussi extraordinaire, plaide sa descendante, Kelly Laliberté-Baillargeon. Agriculteur de talent, il prête son aide à Pierre Boucher pour fonder Boucherville. « Ça aurait été le fun qu’il se fasse reconnaître de son temps, glisse Kelly. Là, je peux le faire connaître. »

Jean-Baptiste Coltenprun, tireur d’élite originaire d’Alsace, mais surtout ancêtre de Mathieu Colpron, a pour sa part aidé le gouverneur Colbert à convaincre la population des dangers du tabac pour la santé.

Laurence Bégin s’est imaginée un ancêtre bien malin, Jacques Bégin, qui faisait les foins un été sur deux et se gardait beaucoup de temps pour aller à la pêche et élever ses enfants.

Source Le Soleil


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 602 / 554461

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives Étincelle  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2007-2008  Suivre la vie du site Articles 2007-2008  Suivre la vie du site Au quotidien  Suivre la vie du site Fontcouverte   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License